élecocité

Fournisseur d'électricité d' IMPACT

Optimiser ses consommations en hiver : un pari possible !

Que l’on ait du chauffage électrique ou non, nos consommations sont vouées à augmenter en hiver. Les journées plus courtes, plus de temps passé chez soi…  Voici donc les gestes économiques et écologiques pour éviter des surplus de consommation !

 

Optez pour les bons gestes dès le matin !

+ Lorsque vous aérez une pièce, coupez les radiateurs surtout s’ils sont près de la fenêtre. Vous économiserez en chaleur et en euro.

+ Programmez si possible votre chauffage. Mieux vaut laisser une température plus basse lorsque vous êtes absent et programmer une hausse des températures 30 min avant votre arrivée. Attention à ne pas trop baisser votre chauffage. Pour suivre les recommandations de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), il convient de chauffer les pièces de vie à 19 °C en journée, pour votre confort, et à 17 °C la nuit, lorsqu’elles sont inoccupées. Si vous vous absentez quelques jours, vous pouvez donc tout à fait vous baser sur cette température nocturne de référence pour chauffer l’intégralité de votre logement.

+ Entretenez vos radiateurs : dépoussiérer, purger. Si l’isolation des murs n’est pas convenable, vous pouvez installer des panneaux réfléchissants derrière les radiateurs qui répartiront l’air chaud vers l’intérieur de votre logement.

+ Redesignez votre chambre pour ne pas avoir froid : rideaux, volets, bonne couette, tapis en descente de lit, pull, … On recommande pour vous également un bon équipement : chausson, grosses chaussettes, plaid, etc. Autant d’outils faciles à obtenir qui améliorent votre confort thermique, en limitant votre contact avec des surfaces froides.

+ Agissez sur vos luminaires : réduisez le nombre de lampes, optez pour des ampoules basse consommation et pensez à éteindre la lumière si vous n’êtes pas dans la pièce. Les lampes à LED consomment peu d’électricité et durent longtemps (jusqu’à 40 000 h), de quoi compenser leur prix d’achat. C’est la meilleure solution d’éclairage domestique, à condition qu’elles durent plus de 20 000 heures et soient bien classées sur l’étiquette énergie.

+ Débranchez les petits appareils électriques : chargeurs et multiprises inutilisés…

 

Sortir de la salle de bain sans exploser la facture

Une petite pièce mais qui représente 12% de la consommation d’usage énergétique. Alors qu’il s’agit de la pièce où l’on passe le moins de temps dans la journée, la salle de bain est en deuxième position sur la liste des postes de consommation, après le chauffage.

+ Le ballon d’eau chaude électrique est la principale source de consommation d’énergie dans la salle de bain. Pensez à régler la température vous-même ou par un professionnel à 60°C pour un ballon et 50-55°C pour un chauffe-eau. Pensez également à le faire détartrer, environ tous les 3 ans. Vous pouvez aussi améliorer l’isolation du ballon pour amoindrir les déperditions de chaleur. Et pensez à éteindre votre chauffe-eau ou ballon en cas d’absence prolongée (plus de 4 jours).

+ Attention aux radiateurs sèches-serviettes qui peuvent être des sources de consommations importantes. Pensez à le baisser ou l’éteindre lorsque vous n’êtes pas dans la pièce. La bonne solution serait d’ouvrir votre radiateur 30 min avant votre douche et de viser une température de 22°.

 

Les gestes qui comptent !

+ Éteindre les lumières lorsque l’on sort du pièce. Éteindre les appareils en veille (machine à laver, prises multiples,…) et la box internet.

+ Baisser le thermostat de votre logement afin de ne pas chauffer les pièces vides. Une baisse de 1 °C de la température intérieure équivaut à une économie de 7 % sur ses factures d’électricité !

+ Ne laissez pas la porte du frigidaire ou du congélateur trop longtemps ouverte.

+ Fermez les volets et les rideaux la nuit pour préserver la chaleur.

+ Fermez les portes des pièces que vous ne souhaitez pas chauffer.

+ Privilégier le lavage à froid pour laver votre linge. Opter pour un lavage entre 15° et 30° ou pour le programme “Eco” du lave-linge. Le programme « Eco » permet d’économiser de l’eau et de l’énergie même si la durée du cycle est plus élevée car l’eau est moins chauffée. Or, c’est le chauffage de l’eau qui consomme le plus d’électricité. Attention à ne pas confondre le programme « Eco » avec le programme rapide.

+ Entretenez vos appareils électriques ! Nettoyez les appareils, videz la sac à poussière régulièrement de votre aspirateur, détartrez les appareils (fer à repasser, bouilloire, lave vaisselle, etc…)

+ Ne pas utiliser systématiquement le sèche-linge. Sécher votre linge à l’air libre à l’avantage d’être gratuit contrairement au sèche linge qui reste assez gourmand malgré les avancées technologiques des nouveaux modèles.

+ Couvrir les casseroles lors des cuissons pour optimiser la chaleur

+ Bloquer les entrées d’air froid. Utilisez des boudins de bas de porte ou encore avec des rouleaux adhésifs isolants.

 

Ce qu’il faut retenir !

Il semble important de rappeler que le kilowattheure le moins cher est celui que l’on ne consomme pas. Avant de faire l’achat d’un appareil électrique ou avant d’avoir un geste engendrant une consommation électrique, mieux vaut identifier s’il s’agit d’une envie ou d’un besoin.

Pensez également à consulter l’étiquette d’énergie ! Les économies d’énergie réalisables avec les appareils les mieux classés sont loin d’être anecdotiques. D’une classe à une autre, l’ordre d’économie d’énergie peut représenter 15% à 20%. Et si l’on tient compte de la durée de vie d’un appareil, c’est un élément important qui se reflètera sur votre facture d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *